Interdiction des prothèses mammaires macrotexturées

Par: | Tags: | Questions: 0 | juillet 1st, 2019

Interdiction des prothèses mammaires macrotexturées

L’ANSM ( Agence Nationale de Sécurité du Médicament) a, par une décision du 2 avril 2019, interdit la mise sur le marché et l’utilisation de prothèses mammaires à enveloppes macro texturées ou recouvertes de polyuréthane.

Il semble en effet que la texturation de ce type d’implants (notamment les implants BIOCELL de la marque ALLERGAN) constitue un facteur de risque dans l’apparitiond’un certain type de lymphome rare (lymphome anaplasique à grande cellule mammaire ) dont une cinquantaine de cas ont été écrit en France depuis 2011 .

À noter qu’en 2017 le nombre de femmes porteuses d’implants mammaires est estimé à 400 000.

L’ANSM à elle donc appliqué cette mesure selon le “Principe de précaution“.

Ce type de lymphome, de bon pronostic, fait appel à une prise en charge spécifique

Les patientes porteuses de ce type de prothèses sont invités à se rapprocher de leur chirurgien afin d’effectuer une surveillance et un bilan complémentaire.

Compte tenu de la rareté du risque de survenue de ce lymphome  il n’est pas recommandé de réaliser une exploitation préventive des implants macro texturés.

Le Docteur DURLACHER tient à vous préciser qu il n’a jamais utilisé ce type d’implants depuis leur création.

Il se tient par ailleurs à la disposition de toutes les patientes “inquiètes “ afin de leur fournir toutes les explications à ce sujet.

Votre question ?